Ergonomie de bureau

icone-rouge-1.5Le retour au travail dans un emploi de type clérical peut s’avérer difficile lorsque l’on a subi une lésion ; les maux de dos, de cou, d’épaule ou de poignet peuvent alors rapidement refaire surface. Une évaluation du poste de travail par un ergonome peut permettre de limiter les contraintes physiques et ainsi maximiser les chances de réussite du retour au travail.

L’évaluation

Configuration de bureau

Pour une évaluation en ergonomie de bureau, l’ergonome commence par recueillir les informations pertinentes quant à l’utilisateur, notamment au sujet de ses inconforts, blessures antérieures et de sa condition physique, afin de bien cerner ses besoins. Il prend ensuite les mesures nécessaires au niveau du poste de travail et de l’anthropométrie de l’utilisateur.

Avec l’autorisation de celui-ci, l’ergonome peut filmer l’utilisateur alors qu’il oeuvre à son poste de travail, pour ensuite être en mesure de discuter avec l’utilisateur des postures adoptées, des prises d’appui et des mouvements réalisés, et de leur possible impact quant au maintient des douleurs et/ou des troubles musculo-squelettiques (TMS), et ce avec un support visuel avec la vidéo.

Équipements

L’ergonome peut apporter avec lui différents équipements lors de l’évaluation de poste (claviers à jeu de touches divisées, claviers courts, souris inclinées, souris verticales, repose-pieds, etc.). Ceci permet à l’usager d’en faire l’essai, selon les recommandations de l’ergonome, puis de donner directement ses impressions à celui-ci, favorisant ainsi une approche participative.

00147810-photo-microsoft-natural-ergonomic-keyboard-4000-2 Souris EvoluentClavier Adesso

Repose-pieds Fellowes