Accueil » Bureau » Repose-pieds

Repose-pieds

Repose-pieds


À quoi sert un repose-pieds ?

Est-ce que c’est utile ou nécessaire d’en avoir un ?

Qu’est-ce qu’un bon repose-pieds ?


Pourquoi un repose-pieds

En général, on utilise un repose-pieds lorsque la hauteur de la table de travail ne nous permet pas un bon appui au sol. Cet article de blogue explique assez bien la situation. On peut alors se retrouver avec les bras en grande élévation (si on ajuste la chaise basse), ou encore à ne pas pouvoir toucher le sol (si on ajuste la chaise haute).

Et c’est un problème assez important ! Il n’est pas rare de retrouver des gens qui ont des douleurs et qui sont dans cette situation. Bien sûr, d’autres facteurs peuvent expliquer les douleurs, mais la hauteur de la table doit être tenue en compte. Le repose-pieds pourrait être utile dans ce contexte.


Toujours utile, le repose-pieds ?

Et bien non, ce n’est pas, pour notre part, la solution préférée. En fait, on préfère avoir les 2 pieds directement au sol. Les déplacements avec la chaise peuvent être plus faciles avec les pieds bien sur terre !

Un repose-pieds peut devenir utile, ou nécessaire, lorsque les autres équipements (notamment la hauteur de la table et/ou le support à clavier) ne permettent pas d’avoir un bon appui au sol.

Une table ajustable en hauteur permet aussi de régler ce problème, mais le prix n’est en général pas le même qu’un repose-pieds.


Un bon repose-pieds

Selon nous, un bon repose-pieds doit d’abord être bien stable au sol. Les équipements qui basculent ou qui glissent au sol ne seront peut-être pas les mieux adaptés.

Ensuite, un équipement qui est ajustable en hauteur serait à prioriser. On cherche à avoir de la marge de manœuvre en ergonomie !

Et finalement, une surface rugueuse, pour éviter que vos pieds ne glissent sur le repose-pieds.

Avec ces conseils, vous devriez pouvoir rendre votre poste de travail plus ergonomique !
Vous pouvez songer à cette solution pour votre poste en télétravail, si elle s’applique à vous !


Et bien sûr…

Cet article ne vise pas à couvrir toutes les possibilités que l’on peut rencontrer en ergonomie de bureau, mais simplement à donner des informations de base pour vous aider à prévenir les douleurs et les blessures.

Dans le doute, rien ne vaut une bonne consultation avec un professionnel !


Littérature consultée et Sites web

CCHST – Travail en position assise (inclus repose-pieds)

Groupe CSA. (2018). Z412-17 – L’ergonomie au bureau.

Pheasant, S., & Haslegrave, C. (2006). Bodyspace – Anthropometry, ergonomics and the design of work.

Article rédigé par Emmanuel Benoit, Ergonome, CRIA
 © Tous droits réservés

Emmanuel Benoit, Ergonome, CRIA

Vous pourriez aimer aussi