Accueil » Ergonomie » Les 5 Principes d'action en Manutention manuelle

Les 5 Principes d'action en Manutention manuelle

Les 5 Principes d'action en manutention manuelle

Les 5 principes d'action en Manutention manuelle présentés ici sont inspirés des travaux du chercheur et ergonome Denys Denis, et de l'IRSST. Vous trouverez par ailleurs des vidéos à ce sujet sur leur site internet.


Vous trouverez des vidéos sur les 5 Principes d'action en Manutention manuelle ici.

Principe 1 - Chargement initial
  • Rapprocher la charge pour réduire le bras de levier
  • Soulever en conservant un point d'appui
    pour éviter de trop pencher le dos
  • Réduire les risques à la source en modifiant la charge et/ou l'environnement de travail

Principe 2 - Répartir la charge
  • Répartir de chaque côté du corps (gauche / droite) et éviter l'asymétrie
  • Répartir sur les différentes parties du corps (épaules, genoux, dos)

Principe 3 - Stabilisation
  • Si la charge est lourde, bien stabiliser,
    et utiliser des gants de manutention et/ou des crampons au besoin
  • Si la charge est légère, garder un équilibre "dynamique"

Principe 4 - Transitions
  • Si la charge est lourde / mal positionnée, prendre une méthode sécuritaire ("par phase"), plus lente, et orientée vers la charge
  • Si la charge est légère / bien positionnée, il est possible d'utiliser une méthode plus rapide ("directe") pour économiser de l'énergie
  • Et entre les deux, on peut utiliser une méthode hybride ("par pivot"), comme par exemple durant le pelletage
  • Assurer un déplacement sans saccades, en fluidité

Principe 5 - Super techniques
  • Accélérer la charge progressivement
  • Soulever avec les 2 jambes
  • Soulever avec un appui sur 1 jambe
  • Pousser avec la jambe si le contexte est favorable
  • Laisser tomber la charge si elle n'est pas fragile

Parlons tout d'abord des troubles musculosquelettiques (ou TMS). Selon une publication de l'IRSST, pour la période de 2013 à 2017, c'est 56 % des TMS indemnisés à la CNESST qui étaient en lien avec la manutention. Et pour chacun de ces TMS, en moyenne, la personne pouvait s'absenter du travail durant 88 jours. On peut comprendre l'intérêt de chercher des solutions pour diminuer ces arrêts de travail.

Les milieux de travail ont alors tenté de former leurs travailleurs, mais ces formations ne portaient que sur la "méthode sécuritaire", ou méthode "dos droit, genoux fléchis". Or, les études démontrent que cette méthode présente des limites quant aux possibilités d'application dans un milieu de travail réel, notamment en raison de la grande variabilité du travail.

Principes d'action manutention manuelle - Méthode sécuritaire

L'IRSST a donc développé l'approche appelée SIPM, ou Stratégie intégrée de prévention en manutention. Cette approche cherche à tenir compte des compétences que les travailleurs doivent développer pour résoudre les situations complexes de travail. Elle combine un volet formation (incluant notamment les 5 Principes d'action en Manutention manuelle), et un volet intervention (où l'on cherche des pistes de solution pour régler les problèmes à la source).

Principes d'action manutention manuelle - Réduire la mise sous charge et le bras de levier


Article rédigé par Emmanuel Benoit, Ergonome, CRIA
 © Tous droits réservés

Les vidéos et photos ont été prises avec
la collaboration de Benjamin Reid-Soucy
et de l'APSAM

Emmanuel Benoit Ergonome

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *