Accueil » Manutention » Bras de levier en manutention manuelle

Bras de levier en manutention manuelle

Soulever loin du corps - Bras de levier


Qu'est-ce que l'on veut dire par "bras de levier" en ergonomie ?

Comment ça marche en manutention manuelle ?

Selon wikipédia, le bras de levier est la distance séparant une extrémité du levier de son point d’appui.

On peut bien sûr se servir de ce principe pour soulever une charge lourde avec une longue perche de métal, par exemple.

Principe de Bras de levier

Et on peut aussi s'en servir pour éviter de se blesser en transportant une charge. Sur l'image ici, c'est ce qu'il ne faut pas faire !

Bras de levier pour transporter une boite

La notion de bras de levier fait partie du 1er principe sur la manutention manuelle, le chargement initial.
Les principes d'action sont inspirés des travaux de Denys Denis et de l'IRSST.

Dans l'exemple ici, je soulève la boite loin du corps, et l'effet de bras de levier va s'appliquer. Bien sûr, on a exagéré un peu la situation pour être en mesure de bien vous montrer le principe. Il faut comprendre que de soulever une boite lourde avec cette méthode pourrait causer notamment un mal de dos ou des problèmes aux épaules.

Soulever loin du corps - Bras de levier
Soulever une boite loin du corps - Bras de levier
Boite soulevée

Et puis ici, la méthode de manutention est beaucoup plus sécuritaire. La boite est glissée sur la table avant le soulèvement. On pourra alors parler de pré-manœuvre (une manœuvre faite avant le soulèvement). Ceci permet d'éviter l'effet de bras de levier au soulèvement.

Pré-manoeuvre - Glisser la boite
Charge près du corps
Soulever boite près du corps

Allons-y maintenant avec le transport d'un sac de sel à épandre.

Bah, c'est une activité simple... non ?!

Et bien si vous observez bien la photo de droite, vous verrez peut-être qu'il y a un petit quelque chose qui pourrait être améliorer.

Transporter sac de sel - Bras de levier

Ce qui cloche sur l'image , c'est que le fait de transporter le sac dans cette position, "loin du corps" amène un effet de bras de levier.

C'est à dire que les tensions appliquées sur mon dos seront plus grandes que si je garde le sac bien collé contre moi.

Sur les images ci-dessous, le sac est déplacé "bien collé contre le corps", et l'effet de bras de levier est donc réduit au minimum. Le type de prise utilisé (les mains/doigts croisés) aide aussi à stabiliser la prise sur le sac. Et ceci rend le transport moins difficile physiquement. Ce sont des petits des détails, mais qui peuvent faire une bonne différence à la fin de la journée !

Transporter un sac près du corps
Transporter un sac de sel près du corps

Voici un autre exemple, que je crois vraiment évident celui-ci...

À gauche, la méthode questionnable, avec possiblement un grand effet de bras de levier. En peut-être en direction d'un mal de dos ! Et puis à droite, la méthode avec la boite plus près du corps. L'effet de bras de levier est alors probablement réduit.

Transport de boite avec effet de bras de levier
Rapprocher la boite pour réduire l'effet de bras de levier.

Nous sommes nombreux au Québec à pelleter la neige en hiver. Et bien, la façon de tenir la pelle pourrait avoir un effet sur les efforts ressentis au niveau de votre dos.

Tenir la lame de la pelle loin du corps, comme c'est le cas sur l'image à gauche, ça peut être bien pour pousser la neige. Mais lorsqu'on doit soulever la neige, comme à droite, ça peut être problématique.

Pousser la neige avec une pelle
Soulever la neige avec un effet de bras de levier

L'idéal, en ce qui concerne l'effet de bras de levier, serait de tenir la lame de la pelle près du corps, comme c'est le cas ici. Bien sûr, il y a d'autres éléments à considérer, comme la flexion du dos, le poids de la charge, etc. Pelleter est une activité quand même complexe. Nous aborderons ces éléments dans un prochain article consacré au pelletage de la neige.

Pelleter près du corps

Article rédigé par Emmanuel Benoit, Ergonome, CRIA
 © Tous droits réservés

Les vidéos et photos ont été prises avec
la collaboration de Benjamin Reid-Soucy
et de l'APSAM

Emmanuel Benoit Ergonome

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *